Baadaran et les élèves de 2nde

Baadaran et les élèves de 2nde

Sur une colline élevée, couronnée par les pins et les chênes , « BAADARAN » serre dans ses bras d’immortels sites archéologiques. Ce village était dans le temps une escale prisée entre le nord du Sina, Palestine et les pays de Damas que les gens traversaient dans leurs commerces et guerres. C’était également un trait d’union entre Sidon et les pays de Damas.

L’origine du terme BAADARAN est syriaque et signifie station ou cafétéria. Ce nom date de l’époque où y étaient des troupes romaines, en l’an 20 A.C, au temps de Jules César, durant sa guerre avec la reine Zanoubia.