Inventions du pré-cinéma

Les élèves de CE2 ont observé différents objets, jouets et phénomènes qui ont précédés l’arrivée du cinéma.

Dans un premier temps, ils ont pu s’interroger sur le fonctionnement de la lanterne magique, un appareil de projection qui projette des images fixes. L’ancêtre de notre projecteur en classe.

Pour réaliser des films de cinéma, il faut mettre les images en mouvement. Les élèves ont découvert que la naissance du cinéma a été rendue possible grâce à l’invention de plusieurs objets techniques, il s’agit de jouets tel que le thaumatrope que les élèves ont ensuite réalisé en classe.

Inventé par l’astronome John Hershel, il est basé sur un principe visuel qui se nomme la « persistance rétinienne ». Il s’agit d’un phénomène qui fait que notre œil garde en mémoire et superpose deux images fixes vues l’une après l’autre : notre cerveau unie les deux images pour n’en voir qu’une seule.

Pour réaliser un thaumatrope, les élèves ont collé sur deux disques cartonnés deux images, recto verso à l’envers. Ils ont ensuite percé deux trous aux extrémités pour y attacher deux ficelles.

Il ne reste plus qu’à faire tourner le disque rapidement pour voir se superposer les deux images.

On peut créer des effets : dessiner deux images complémentaires comme l’oiseau dans sa cage ou provoquer une association qui crée la surprise, voir même faire apparaître un mot mystère comme un message codé…

Pour mieux comprendre ce phénomène de persistance rétinienne, les enfants ont fixé quelques secondes une image positive qu’ils ont conservée à l’esprit après sa disparition. Vous pouvez faire le test pour cela fixez le point bleu sur l’image ci-dessous pendant 12 secondes puis fermez les yeux ou cliquez sur le lien… http://lemigo.free.fr/negatifs/negatif2.html

Ils ont également observé de nombreuses images fixes, certaines créent du mouvement par illusion d’optique en jouant sur les formes et les couleurs.

Cette semaine ils viennent de découvrir un nouvel objet qui s’appelle le folioscope ou flipbook en anglais, un petit livre qu’on feuillette avec le pouce. Pour le réaliser, il faut dessiner un grand nombre d’images qui se succèdent comme un ralenti de film sur du papier cartonné. Il permet de comprendre les principes de base du cinéma.

Link : https://sites.google.com/a/aflec-fr...