En CE2, on va toujours un peu plus loin.

Les élèves nous poussent toujours plus loin.

Dans l’article « les capsules vidéos », la classe vous a montré comment les utiliser pour apprendre. Mais ce n’est pas tout. Il y a surtout la curiosité des élèves et leurs questions.

Un petit exemple :

Lorsque les élèves devaient relever les verbes du texte, certains ont repéré « s’asseyant ».

La problématique

Les avis étaient partagés. Comme l’ICM fait partie de notre vie scolaire, l’enseignante procède à un vote : « Qui pense que s’asseyant est un verbe à relever ?

Des doigts se lèvent.

Le vote

L’enseignante demande alors : « Pourquoi ? ».

Joudy explique qu’il existe le « s’ » qui ressemble au « j’ » du verbe « j’arrive ».

L’explication donnée par Joudy.

L’enseignante procède alors à un deuxième vote : « Qui pense que Joudy a tort et pourquoi ? »

Deuxième vote

Ayan explique qu’il se termine par « ant » et que du coup il ne fait pas partie des terminaisons que l’on a apprises.

Ayan qui explique pourquoi on ne doit pas relever « s’asseyant ».

L’enseignante explique alors aux élèves qu’en effet « s’asseyant » se termine par « ant » et que dans ce cas c’est un participe présent qu’ils étudieront plus tard. De ce fait, aujourd’hui on ne le relève pas.

Participez les élèves, posez des questions, vous irez encore plus loin.

Enseignante : Lola Pellé

Classe : CE2

Logo : http://fr.123rf.com/clipart-vecteurs/personne_pensive.html